Follow:
Indonésie, Voyages

L’île de Nusa Lembongan

Jeudi, on a quitté notre super petit hôtel pour aller attendre le bus qui nous a emmené de Kuta à Sanur plutôt que de prendre un taxi (pourtant ce n’est pas l’offre qui manque). Le réseau de bus public est neuf (Trans-Sarbagita). Le bus était vide. Le prix d’un ticket pour une personne est ridiculement peu cher : 3500 roupies indonésiennes soit environ 0.22€.

Au nord de Sanur, côté plage, on est allé acheter nos tickets de bateau public qui fait la liaison de Sanur à Nusa Lembongan, une petite île au sud-est de Bali. Le guide Lonely Planet détaille bien les problèmes qu’on pourrait rencontrer si on ne choisit pas correctement la compagnie de bateau : bateau qui coule (c’était le cas encore en 2014), pas d’équipement de sauvetage à bord, l’équipage n’est pas formé en cas de problème, et un autre chapitre du guide parle aussi des requins blancs. Le dernier point n’a aucun lien avec les autres mais le mélange de tout cela ne donne pas envie de traverser en pirogue ! On a donc fait la traversée en 30 minutes en bateau rapide.

Sur l’île de Nusa Lembongan, on avait réservé une chambre dans un grenier à riz sur Airbnb, site web qu’on avait déjà utilisé lors de notre voyage au Canada et pour notre week-end à Hossegor. On a été accueilli avec un jus de fruit Garden Detox (concombre, citron vert, persil et menthe).

On a du vite se faire à la vie locale avec le chant des coqs très tôt tous les matins, et l’eau froide pour se doucher. Le chauffe-eau au gaz était censé fonctionner, le gérant est venu d’ailleurs le tester quand on lui en a parlé une première fois. Mais on a toujours pas eu d’eau chaude les fois suivantes. On a décidé du coup de se laver à l’eau froide, en nous rappelant qu’ici l’eau se fait rare, et que les locaux ne vivent pas dans le confort que nous connaissons.
On a quand même adoré les petits-déjeuners sains du petit restaurant attenant Pisang-Pisang (traduction mot pour mot : Banane-Banane), faire la sieste dans les hamacs avec vu sur le jardin très bien entretenu, et la salle de bain en extérieur.

A Nusa Lembongan qui ne fait que 8 km², il n’y a qu’un seul distributeur qui n’accepte pas les cartes Visa. Seules les Cirrus (Ouf !), MasterCard (encore que… quand ça veut bien) et quelques autres étaient prises en compte. Et il arrive qu’il soit complètement vide, ce qui était probablement le cas hier soir quand on y est passé.

L’île se visite assez facilement en scooter ou à vélo bien que l’état des routes soit catastrophique. En allant vers le nord on découvre la mangrove, un espace naturel protégé pour lequel il faut payer un droit d’entrée de 3000 roupies. La balade en pirogue se négocie auprès des locaux agglutinés au terminus de la route. Au même endroit, on découvre les cultures d’algue, autrefois principale source de revenu de l’île. On extrait de ces algues la carraghénane, un émulsifiant pour épaissir les glaces (yummy!), le fromage et autres produits laitiers. Les algues séchées rouges et vertes sont exportées dans le monde entier. Il y a quelques bons spots de surf pour les expérimentés, on les distingue au loin depuis la plage. Le snorkeling sur cette île nécessite de se déplacer en bateau, on l’a bien compris avec les nombreuses sollicitations quotidiennes des rabatteurs ! Quant à la plongée, elle permet de voir des raies mantas, des poissons lune appelés mola-mola (des « poissons » qui font 3m de haut de nageoire à nageoire!).

La promenade qui longe la mer, sur la digue de Jungutbatu, offre un bon choix de restaurants, warungs (commerces/restaurants familiaux) et de beaux couchers de soleil. Avec le temps qui passe et différentes expérimentations, on se tourne maintenant plutôt vers les warungs qui affichent des cartes simples aux plats indonésiens divins (et très peu chers !).

Bien que les locaux prennent grand soin de chez eux, les déchets jongent les plages, les abords des rues, les terrains vagues. C’est dommage.

On a quitté Nusa Lembongan ce matin pour une nouvelle destination. A bientôt…

xxx

RAMA GARDEN RETREAT

Bali-Rama-garden-Nusa-Lembongan-0081Bali-Rama-garden-Nusa-Lembongan-0093Bali-Rama-garden-Nusa-Lembongan-1886Bali-Nusa-Lembongan-Rama-garden-0295

A DEUX PAS DE LA PLAGE

Bali-Nusa-Lembongan-0146Bali-Nusa-Lembongan-0102Bali-Nusa-Lembongan-0105Bali-Nusa-Lembongan-0110Bali-Nusa-Lembongan-0121Bali-Nusa-Lembongan-0281

{ Festival de cerf-volants chaque fin d’après-midi }

Bali-Nusa-Lembongan-0285

xxx

LA MANGROVE

Bali-Nusa-Lembongan-mangrove-0190Bali-Nusa-Lembongan-mangrove-0214

CULTURE DES ALGUES

Bali-Nusa-Lembongan-algues-0227Bali-Nusa-Lembongan-algues-0224Bali-Nusa-Lembongan-algues-0200{ Les moissonneurs de la mer }
Bali-Nusa-Lembongan-algues-0251Bali-Nusa-Lembongan-offrandes-0204

{ Un joli plateau d’offrandes }

xxx

LE PONT VERS NUSA CENINGAN

Bali-Nusa-Ceningan-0248

{ Qu’on traverse en scooter pour le plus grand plaisir de l’Homme }

xxx

A TABLE

Bali-Nusa-Lembongan-restaurant-0307Bali-Nusa-Lembongan-0384Bali-Nusa-Lembongan-restaurant-0167Bali-Nusa-Lembongan-restaurant-0359Bali-Nusa-Lembongan-0362

8
Partager
Article précédent Article suivant

D'autres vadrouilles

4 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Xelou

    Tu me ferai presque aimer ! On y a passé deux jours environ, et c’était un cauchemar… Enfin, j’exagère un peu mais on a pas adoré! Alors que tes photos sont juste superbes <3

    25 août 2015 at 6 h 58 min
    • flo
      Répondre flo

      Non, ce n’était pas la folie je te rejoins là-dessus. Mais on a passé quelques bons moments. On est fan de la nourriture ! Est-ce vraiment étonnant ?! ;)

      25 août 2015 at 17 h 52 min
  • Avatar
    Répondre Véronique

    Merci beaucoup pour le reportage qui permet de bien vous suivre
    Gros bisous

    27 août 2015 at 15 h 49 min
    • flo
      Répondre flo

      Merci Véronique ! La suite arrive, dès que nous aurons une connexion stable…

      30 août 2015 at 11 h 54 min

    Laisser un commentaire