Follow:
Belgique

#WAT16, le centre belge de la BD et le MiMA

Je continue le récit de mon séjour à Bruxelles qui remonte à début avril avec un retour et des photos du Salon des Blogueurs de Voyage qui a eu lieu au Centre Bel, un bâtiment éco-conçu. Les deux jours de salon ont été riches de rencontres, de conférences et débats. Il y a eu aussi de belles soirées : tout d’abord au Centre Belge de la Bande Dessinée et pour clôturer le tout au nouveau musée MiMA que nous avons découvert en avant-première.

Les thèmes abordés lors des conférences ont été divers et variés : le voyage #ecogreen, l’handi-voyage, mais aussi la rémunération des blogueurs, les invitations blogueurs, la passion des blogueurs, vivre de son blog et bien d’autres.

Le salon

centre-bel-bruxellessalon-blogueurs-voyage-bruxelles

{ Ouverture du salon par Xavier }

conference--voyage-ecogreen-theegreengeekette-2199

{ Conférence sur le voyage éco-responsable avec Claire de The Green Geekette }

Elle nous a exposé des principes simples et qui m’ont paru assez logiques qui ne concerne bien évidemment pas uniquement les blogueurs voyage :
▼ adopter le slow travel (voyage lent) : en évitant le zapping permanent pour sortir du check ✓, check ✓ (cocher une longue liste d’activités comme si on courrait un marathon) sans pour autant en profiter. C’est d’ailleurs la sensation que j’avais ressenti au Japon quand on a voyagé en troupeau familial et qu’on courrait pour visiter un maximum de lieux. Pensez également à sortir des sentiers battus, s’adapter à la météo (par exemple ne pas encourager les industries type stations de ski à lancer les canons à neige) ou encore encourager l’économie locale en évitant par exemple les chaînes type 7eleven qu’on trouve notamment en Thaïlande ou à Bali.
▼ Connaître et respecter les coutumes locales : apprendre quelques mots de la langues du pays (bonjour, merci etc.), mais aussi adapter sa tenue, rester poli, respectueux.
Réfléchir sa façon de se déplacer : le train qui est un voyage dans le voyage, le covoiturage, le vélo (la Loire à vélo par exemple – à tester un jour, tout comme les treks – St Jacques de Compostelle est sur ma to do.
▼ Et enfin respecter l’environnement et les populations : respecter la faunes et la flore, boycotter certaines attractions, bien choisir sa crème solaire qui est un problème pour les coraux, ne pas hésiter à réparer ses affaires ou à louer son matériel ; mais aussi demander avant de prendre en photo.

Claire accompagnée d’autres blogueurs a créé un collectif de plusieurs blogueurs-voyageurs qui souhaitent faire du bruit sur cette façon de voyager. On les retrouve grâce aux hashtags #ecogreen et #teamecogreen sur Instagram, Facebook ou encore Twitter.
conferences-salon-WAT16-bruxelles
J’ai aussi assisté à la conférence sur l’handi-voyage présentée par Audrey de Roulettes et sac à dos. 15% de la population mondiale est dans une situation d’handicap. En France, il s’agit de 10 millions de personnes autant de personnes qui ont des besoins spécifiques en termes d’accessibilités, d’activités etc. mais qui souhaitent être considérées comme des voyageurs avant tout. Audrey nous a fait par de son retour d’expérience sur les mauvaises pratiques en voici quelques unes :
▼ la douche sans siège ou alors le siège placé du mauvais côté (pas sous la douche – où est la logique ?)
▼ le sens de l’accueil : des hôteliers qui se forcent à faire des chambres adaptées (et encore) sous la contrainte.

Audrey a eu de mauvaises surprise dans certains hôtels réservés via Booking. Booking ne vérifie pas si les chambres sont adaptées ou non (information confirmé par Audrey après avoir contacté Booking). Elle est donc arrivées dans des chambres d’hôtels où elle ne pouvait pas circuler avec son fauteuil, ni utiliser la salle de bain convenablement alors que la fiche de l’hôtel sur Booking stipulait tout le contraire.
Les enjeux économiques autour de l’handi-voyage sont énormes. On évaluerait à 142 millions d’euros de perte par an !

Il y aussi eu des présentations sur :
▼ digital nomade de Bruno,
▼ une autre sur le blogueur pro de Fabrice,
▼ les piliers du SEO (technique, contenu et notoriété)
salon-WAT16

{ Après-midi speed-meeting avec les professionnels }

J’ai eu la possibilité de rencontrer les équipes de différents offices de tourisme de France (Lac d’Annecy, Ardèche, Alsace ❤) et d’ailleurs (Belgique, Grande-Bretagne, Malte), mais aussi des entreprises telles que VizEat, Skyscanner, Carigami, Tui, Second Guide, iProspect, ACS assurance, Blockup etc.

Soirée au Centre Belge de la Bande Dessinée

Suite à la première journée de salon, le lieu de gala a été ultra bien choisi et gardé secret jusqu’au soir-même : le Centre Belge de la BD nous a accueilli, blogueurs et exposants. Verre en main, nous avons pu visiter les allées du musée et profiter d’un grand buffet !
bruxelles-centre-belge-bd-2245bruxelles-centre-belge-bd-2237bruxelles-centre-belge-bd-2248bruxelles-centre-belge-bd-2253bruxelles-centre-belge-bdbruxelles-tintin-belgique-2242bruxelles-centre-belge-bande-dessinee-2258

Soirée de clôture au musée MiMA en avant-première

bruxelles-musee-mimamima-museum-bruxelles-2273

{ l’artiste Swoon }

Faite de papier, l’oeuvre est présente en sous-sol pour faire partie des fondations du nouveau musée. Le sous-sol sera fermé après l’exposition City Lights.

mima-museum-bruxelles-2279mima-museum-bruxelles-2281bruxelles-museum-mima-2289bruxelles-museum-mima-2302bruxelles-mima-2309
39-41, Quai du Hainaut
1080 Brussels

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h.
Entrée : 9.5€
Possibilité de restauration sur place dans un cadre sympa.
bruxelles-mima-2327

Remerciement

▼ Xavier et Florence pour toute l’organisation
▼ les blogueurs que j’ai pu rencontrer en vrai
▼ les exposants avec qui j’ai pu échanger
▼ le Centre Belge de la Bande Dessinée
▼ le musée MiMA

Si j’ai été invitée au blogtrip découverte de Bruxelles et que 3 nuits d’hôtels m’ont été offertes, j’ai malgré tout payé mon pass pour pouvoir participer au salon des blogueurs de voyage.

3
Partager
Article précédent Article suivant

D'autres vadrouilles

Aucun commentaire

Laisser un commentaire