Follow:
Alsace, Les Savoie, Paris

Retour en France

xxx

PARIS

Atterrissage à Orly le 18 février un peu avant 21h. Mon avion est en avance. Je remets les pieds en terre natale. J’ai envoyé un message à E. pour la prévenir que j’allais prendre les transports en commun direction Paris. Elle me répond, et finalement je me retrouve à attendre E. et J. car ils viennent me chercher. Heureusement, car je suis un peu sonnée, à l’ouest. Je les suis dans les transports et jusqu’au XXème arrondissement. Je réalise pas vraiment. Je suis de retour.

J’avais mis mon réveil pour vendredi matin, 8h. Je me suis rendormie, HS. Quand j’ouvre les fenêtres, le ciel est bleu au dessus du Père Lachaise et des petits pains au chocolat m’attendent. Les copains ont frappé fort.
Après 11h, je me mets en route vers la Défense. Mes oreilles bourdonnent, on parle uniquement français autour de moi dans la rue. 13 mois que cela n’était plus arrivé. A la bouche de métro, je regarde le plan – oui comme une touriste, sensation étrange. Le couple à côté de moi cherche son chemin. Ils parlent anglais. Finalement pas si touriste, je les aide à trouver leur chemin.
Je change à Nation, puis à Franklin Roosevelt et je me revois marcher dans ces couloirs 4 ans en arrière.
Je déjeune à la Défense avec une amie. Mes oreilles bourdonnent toujours dans ce restaurant bondé, je dois commander en français.
On se quitte en début d’après-midi, et je vais faire un tour au 4 temps. La sécurité est renforcée à l’entrée du centre commercial. Je suis consternée d’entendre un homme précisé à la sécurité : « Mais Monsieur, je suis catholique et la dame a les yeux bleus » en parlant d’une autre personne. Je pars ensuite du côté de Grands Boulevards où j’ai ma petite adresse pour aller changer mon reste de dollars australiens et américains sans frais et j’en profite pour flâner et regarder les belles vitrines des passages couverts.
Je passe chez Monop’ au pieds de l’appart de mes amis et je m’étonne à ne pas reconnaître les pièces dans mon porte-monnaie. Je monte les 5 étages à pieds !! Et je retrouve le chat – Hello Lola, how are you?

– – OK, je crois qu’il y a quelques ajustements à faire après cette première journée.

Le soir-même, on se donnait rendez-vous avec quelques amis parisiens au Perchoir du BHV dans une ambiance chalet montagnard avec une superbe vue sur l’Hôtel de ville et la Tour Eiffel. Merci à eux pour cette chouette soirée, et à Solène de My Little Road que j’avais rencontré à Sydney en août 2015 et qui a aussi répondu présente. Personne n’avait encore testé l’endroit : l’ambiance est top, mais on a eu l’impression d’embêter (pour rester polis) les serveurs – dommage les conso ne sont pas données (on est à Paris) ; un peu d’amabilité et quelques sourires sont toujours agréables ;)

paris-fevrier-2016paris-fevrier-1064paris-fevrier-pechoir-1077paris-fevrier-pechoir-1073paris-fevrier-pechoir-1078

xxx

ALSACE

Samedi matin 20 février, réveil 5h30 pour prendre le TGV de 7h à Gare de l’Est. J’avais prévenu la famille « j’arrive en Alsace à 17h20 ». Gros mensonge ! J’ai débarqué à Colmar à 9h45. J’ai vu mon amie E. qui m’attendait sur le quai, on s’est sauté dans les bras et on est parti prendre le thé à l’Essence du Thé au centre-ville de Colmar. On flâne en ville ensuite, je découvre les changements du centre. On déjeune chez elle et part surprendre ma soeur en début d’après-midi sur son lieu de travail. Et à 14h on débarque chez mes parents, mon frère est là aussi. SURPRISE !! Je reprends rapidement mes marques, c’est comme si je n’étais pas partie.
Le dimanche qui suit j’ai le droit d’être embarquée au théâtre alsacien organisé par le club de basket du village. Bain de foule assuré, mais tristesse de voir la moyenne d’âge du public. Où sont les jeunes ?

Courant de la semaine, la neige a fait son apparition – la première de l’année dans la plaine d’Alsace.
Et le samedi suivant, je découvre en allant en ville qu’une amie de Toulouse et une autre de Paris ont débarqué à Colmar et ne restent même pas 24h sur place. On déjeune ensemble à La Soï (qui veut dire cochon), le petit restaurant familial de la rue des Marchands. Monsieur est aux commandes et Madame à la cuisine. L’accueil et l’ambiance sont chaleureux, on mange sur une table faite d’un tonneau. On choisit les plats typiques : tarte flambée gratinée, fleischschnaka, bibalakas et un pinot gris pour accompagner le tout. On se balade ensuite dans les petites rues de Colmar et on prend la route ensuite vers le vignoble pour découvrir Riquewihr.
Et une fois de retour à la maison, en voyant la Mustang rouge d’un ami garée devant la maison je commence à comprendre. Au compte goutte, mes amis et ma famille débarquent pour une chouette soirée pendant laquelle la jauge de

colmar-essence-the-1107colmar-essence-themaison-alsace-1116colmar-alsace-fevrier2016maison-pfister-colmar-1180

{ Maison Pfister à Colmar }

la-soi-colmar-1211

{ Restaurant La Soï, 17 rue des Marchands à Colmar }

biscuits-retour-1289

{ Les biscuits pour la soirée surprise }

xxx

SAVOIE

Dimanche 28, il est temps de reprendre la route avec l’Homme. On rentre en Savoie. Le coucher de soleil est rose sur la route. Après 5 jours de temps bien pourri pendant lesquels je suis uniquement sortie pour faire des papiers administratifs, on passe le week-end à Courchevel avec une bonne dose de neige. Depuis le soleil est de retour, enfin !
Je suis à la recherche d’un job, ici ou ailleurs. Là où le vent me portera !

courchevel-mars-2016courchevel-mars-2016-1331courchevel-mars-2016-1353courchevel-mars-2016-1364courchevel-mars-2016-1371courchevel-mars-2016-1375courchevel-mars-2016-1379

{ Altiport de Courchevel }

Partager
Article précédent Article suivant

D'autres vadrouilles

6 Commentaires

  • Répondre Xelou

    Ahah le retour en français et surtout la commande au resto ^^ je te comprends, j’ai acheté mon billet de train en anglais le premier jour, un peu sonnée ^^

    bon retour <3

    14 mars 2016 at 10 h 00 min
    • Flo
      Répondre Flo

      Merci beaucoup, heureusement qu’il y a les films et les mails en anglais que j’envoie à l’autre bout du monde :)

      15 mars 2016 at 4 h 35 min
  • Répondre Kenza

    <3 welcome back!

    14 mars 2016 at 15 h 30 min
    • Flo
      Répondre Flo

      Merci Kenza, j’espère que tu vas bien à Budapest <3

      15 mars 2016 at 4 h 36 min
  • Répondre Few Miles Away

    Le bar parisien a l’air vraiment fou, tout en bois et tout ! J’adore !
    Et bon pour l’accueil… c’est un accueil parisien hein :p
    Bon courage pour ton retour en tout cas :) et évite de faire comme moi, des commentaires à voix haute en oubliant que les gens comprennent ce que tu dis ^^

    18 mars 2016 at 13 h 03 min
    • Flo
      Répondre Flo

      Merci Zoé, oui l’ambiance montagne de ce bar est top !!
      Déjà un mois que je suis de retour, et oui j’avoue ça m’arrivait au début les commentaires en oubliant que tout le monde parlait français autour de moi haha.

      21 mars 2016 at 11 h 10 min

    Laisser un commentaire